TABLE DES MATIÈRES

Avertissement pour la deuxième édition

1

Avant-propos (Marguerite Hari)

5

Bibliographie

15

Sigles et abréviations

23

Systèmes de transcription du grec et de l'hébreu

26

Abréviations des livres bibliques

27

Première partie

 

L'HISTOIRE DE LA SEPTANTE

DANS LE JUDAÏSME ANTIQUE

Chapitre I. Aperçu sur les Juifs en Égypte sous les Ptolémées (Gilles Dorival)

 

31

I. L'Égypte ptolémaïque

31

II. L'immigration juive

32

A. Avant les Ptolémées

32

B. Sous les Ptolémées

32

III. Géographie de la diaspora égyptienne

33

IV. Sociologie de la diaspora

34

V. Statut politique et juridique des Juifs

35

VI. Vie culturelle

35

VII. Vie religieuse

36

A. Les maisons de prière

36

B. Relations avec la Palestine

37

C. Les prosélytes

37

VIII. L'hostilité envers les Juifs

38

Chapitre II. Les origines de la Septante : la traduction en grec des cinq livres de la Torah (Gilles Dorival)

 

39

I. Quelles informations la littérature de l'Antiquité donne-t-elle sur les origines de la Septante? Quelle est leur valeur?

40

A. Le pseudo-Aristée (première moitié du II° siècle avant notre ère?)

40

- 1. L'identification de l'auteur,

41

- 2. La datation de la lettre,

41

- 3. L'interprétation de la lettre,

43

B. Aristobule (première moitié du IIe siècle avant notre ère)

45

C. Philon d'Alexandrie (milieu du Ier « siècle de notre ère)

46

D. Flavius Josèphe (fin du Ier siècle de notre ère)

47

E. Les principales sources patristiques (IIe-XIIIe siècle)

47

F. Les principales sources rabbiniques (IIe-XIIIe siècle)

50

II. La traduction systématique de la Loi a-t-elle été précédée par une autre traduction complète ou par des traductions partielles?

51

A. La valeur des témoignages anciens

51

- 1. Hécatée d'Abdère,

51

- 2. La «Lettre» d'Aristée,

51

- 3. Aristobule,

52

- 4. Les «Sentences» de Phocylide,

52

B. La thèse de Paul Kahle

53

C. Une hypothèse sur la «Lettre» d'Aristée

54

III. Où, quand, par qui et comment la traduction de la Loi a-t-elle été entreprise?

55

A. Où?

55

B. Quand?

56

- 1. Les renseignements de l'Antiquité. Divergences et incohérences,

56

- 2. Les témoignages externes : le IIIe siècle,

57

- 3. Peut-on préciser davantage? Le rôle de Démétrios de Phalère,

57

C. Par qui?

58

- 1. Les renseignements de l'Antiquité,

58

- 2. 70 ou 72 traducteurs? Peut-on connaître le nombre réel de traducteurs?,

59

- 3. Les traducteurs viennent-ils de Palestine?,

61

D. Comment?

62

- 1. Les renseignements de l'Antiquité,

62

- 2. Les lieux de travail des traducteurs,

62

- 3. Des rouleaux en lettres d'or?,

63

- 4. Quels caractères?,

63

- 5. Combien de rouleaux la Loi traduite en grec occupait-elle?,

64

- 6. Quels étaient les titres des livres de la Loi?,

65

- 7. Y a-t-il eu usage d'une transcription?,

66

IV. Pourquoi la traduction?

66

A. L'explication de l'Antiquité

67

B. L'explication classique et ses limites

67

- 1. La théorie de l'«approche liturgique» de la Septante,

68

- 2. Théories voisines: les besoins de la communauté juive,

69

- 3. Objections,

70

C. La Septante comme résultat d'une initiative officielle

72

- 1. De E. Bickerman à D. Barthélemy,

72

- 2. Du code démotique à la Septante (l'hypothèse de J. Mélèze-Modrzejewski),

73

- 3. Un motif de politique culturelle,

76

- 4. Conclusion,

77

V. Y a-t-il eu une traduction rivale de la Septante à Léontopolis?

78

VI. Que sait-on de la diffusion de la Torah traduite en grec?

79

A. En Égypte

79

B. En Palestine

79

C. Ailleurs?

80

VII. Annexe. Comment l'Antiquité désigne-t-elle la Loi traduite en grec?

81

Chapitre III. L'achèvement de la Septante dans le judaïsme.
De la faveur au rejet (Gilles Dorival)

 

83

I. L'achèvement de la Septante

83

A. Livres traduits et livres directement composés en grec

84

- 1. Liste des livres de la Septante absents de la Bible hébraïque,

84

- 2. Datation en général retenue pour les livres écrits directement en grec,

85

B. Que sait-on de la date des Prophètes et des autres livres? Dans quel ordre ont-ils été traduits?

86

- 1. Y a-t-il eu une traduction des Prophètes et des autres livres avant la Septante?,

86

- 2. Les renseignements des auteurs de l'Antiquité,

86

- 3. Les citations et allusions à la Septante (Prophètes et autres livres) depuis le IIIe siècle avant notre ère jusqu'à 100 de notre ère, 90

90

- 4. Premières conclusions,

93

- 5. L'appel aux critères internes,

93

- 6. Essai de récapitulation. Tableau donnant la date de traduction des livres de la Septante dans l'ordre de l'édition de A. Rahlfs,

96

- 7. Problèmes,

98

C. La géographie de la Septante (Prophètes et autres livres)

101

- 1. Comment localiser une traduction ou une composition directe-ment écrite en grec?,

101

- 2. Problèmes de la diaspora,

102

- 3. Problèmes en Palestine,

104

- 4. Contradictions et ignorances,

104

- 5. De la certitude à la vraisemblance,

105

- 6. Essai de présentation,

106

D. Que sait-on des traducteurs des Prophètes et des autres livres?

107

- 1. Alexandrins ou Palestiniens?,

107

- 2. Regroupements et éclatements de traducteurs,

108

E. Pourquoi traduire en grec les Prophètes et les autres livres?

109

- 1. Des traductions «semi-officielles»,

109

- 2. Pourquoi un tel laps de temps entre la traduction de la Loi et la traduction des livres suivants?,

110

F. Tableau récapitulatif général

110

II. Y a-t-il eu un Canon propre au judaïsme hellénophone? Le problème du Canon alexandrin

112

A. L'hypothèse du Canon alexandrin

112

B. La réfutation puis l'acceptation de l'hypothèse avant A. C. Sundberg

112

C. Les critiques de A. C. Sundberg (1964)

113

D. La thèse de A. C. Sundberg

114

E. Quelques zones d'ombre

116

- 1. 22 ou 24 livres? Comment décompter Ruth et Lamentations?,

116

- 2. Le cas de Daniel,

117

- 3. La place d'Esdras et des Paralipomènes,

118

F. Compléments à A. C. Sundberg : la terminologie du judaïsme de langue grecque

118

III. La Septante dans le judaïsme. De la faveur au rejet

119

A. Enthousiasme à Alexandrie

119

B. Réactions contrastées en Palestine

120

C. Révisions de la Septante et traductions concurrentes : la méfiance s'installe

122

D. L'élimination de la Septante dans les années 90-130

122

Deuxième partie

 

LE TEXTE DE LA SEPTANTE ET SES PROBLÈMES

Chapitre IV. Le texte de la Septante (Olivier Munnich)

 

129

I. Les sources manuscrites

130

A. Les témoins directs

131

- 1. Classification,

131

- 2. Les papyrus et les rouleaux de cuir,

132

- 3. Les manuscrits en onciale,

133

- 4. Les manuscrits en minuscule,

135

B. Les témoins indirects

136

- 1. Les versions filles,

136

- 2. Les citations patristiques,

140

- 3. Les chaînes exégétiques grecques,

142

II. Le remaniement du texte dans l'Antiquité. Les révisions juives

142

A. Aquila

143

- 1. Vie,

143

- 2. OEuvre,

144

- 3. Caractéristiques,

145

- 4. La réception de la version d'Aquila,

147

B. Symmaque

148

- 1. Vie,

148

- 2. OEuvre,

149

- 3. Caractéristiques,

149

C. Théodotion

150

- 1. Vie,

150

- 2. Le problème du proto-Théodotion,

152

- 3. Fragments,

153

- 4. Caractéristiques,

155

D. Les autres révisions

157

- 1. Révisions partielles: les papyrus juifs,

157

- 2. Le proto-Lucien,

159

- 3. La révision du groupe «kaigé»,

159

- 4. Quinta, Sexta, Septima,

161

- 5. Josippos,

161

- 6. Samariticon,

161

III. Les recensions chrétiennes

162

A. Les «Hexaples» et la recension d'Origène

162

- 1. Les «Hexaples»,

162

- 2. La recension origénienne,

165

- 3. La diffusion des «Hexaples» et de la recension origénienne,

166

B. La recension lucianique

168

- 1. Extension et témoins,

168

- 2. Lucien et proto-Lucien,

169

- 3. Points de vue actuels sur la recension lucianique,

170

- 4. Caractéristiques,

170

C. La recension d'Hésychius

172

D. Recensions anonymes de la Septante

172

IV. Écarts principaux entre la Septante et le texte massorétique (livre par livre)

173

V. Les théories de l'histoire du texte

182

A. La proto-Septante (P. A. de Lagarde)

182

B. Pluralité des traductions grecques (P. Kahle)

183

C. Unicité initiale, diversité ultérieure : la synthèse de E. Bickerman

184

D. Le texte antiochien, témoin de la Septante ancienne (D. Barthélemy)

185

E. La théorie des textes locaux (F. M. Cross et l'école de Harvard)

186

VI. L'incidence des découvertes de Qumrân sur la critique textuelle de la Bible grecque

188

A. La critique du texte grec avant les découvertes de Qumrân

188

B. Qumrân et le texte de la Septante

189

C. Le polymorphisme scripturaire de Qumrân. Réserves à l'égard de la théorie de F. M. Cross

190

D. Le caractère innovateur du Vieux Grec en 1-2 Règnes

192

VII. Les éditions de la Septante

194

A. Les éditions anciennes

194

- 1. Le XVIe siècle,

194

- 2. Du XVIe au XIXe siècle,

194

B. Les éditions de Cambridge et de Gôttingen

195

- 1. Le texte,

195

- 2. Les apparats,

196

C. Principes de l'édition de Göttingen et tendances actuelles des éditeurs

198

Chapitre V. Les divergences entre la Septante et le texte massorétique
(Marguerite Harl)

 

201

Les conditions et les enjeux d'une comparaison entre la Septante et le texte massorétique. Problèmes de méthode. Une typologie des divergences

201

I. Y a-t-il dans la Septante des «variantes textuelles» venant d'un modèle hébreu prémassorétique?

203

A. Les manuscrits de Qumrân et le substrat prémassorétique de la Septante

203

B. Les corrections du texte hébreu opérées par les scribes (les «Tigquné Sopherim »)

204

II. Y a-t-il dans la Septante des «fautes» de lecture du modèle hébreu?

206

A. Les difficultés de lecture et de compréhension du modèle hébreu

206

B. Les traducteurs ont-ils volontairement modifié le texte hébreu?

209

III. Y a-t-il dans la Septante des modifications d'ordre littéraire?

210

A. Les variantes rédactionnelles

210

B. Les «targumismes» dans la Septante

212

C. Un cas particulier: les traducteurs ont-ils effacé les anthropomorphismes de l'hébreu?

214

D. Un cas particulier : existe-t-il dans la Septante des traductions «contradictoires» par rapport au texte massorétique?

215

IV. Y a-t-il dans la Septante des variantes interprétatives d'ordre théologique?

216

V. Le problème des messianismes dans la Septante

219

 

Chapitre VI. La langue de la Septante (Marguerite Harl)

 

223

223

I. Problèmes linguistiques. La traduction d'un texte hébreu en grec

224

A. Que sait-on des langues parlées par les Juifs à l'époque hellénistique, en Palestine et à Alexandrie?

224

- 1. L'araméen,

224

- 2. L'hébreu,

225

- 3. Le grec,

225

B. Le grec eut-il le statut de langue sacrée chez les Juifs?

227

C. La compétence des traducteurs. Leur bilinguisme et ses conséquences pour le grec de la Septante

228

D. Quelle conception les traducteurs avaient-ils de leur travail?

230

E. Peut-on parler du grec de la Septante d'une façon générale?

231

II. Les débats sur la nature du grec de la Septante

233

III. La syntaxe de la Septante. Les hébraïsmes syntaxiques

235

IV. Le lexique de la Septante. Emprunts, néologismes, stéréotypes

241

A. La constitution du lexique de traduction

243

B. L'inadéquation des deux lexiques

244

C. Les néologismes de la Septante

246

- 1. Créations de mots,

246

- 2. Les pseudo-néologismes de la Septante. L'apport de la papyrologie,

247

D. Les décalques de familles de mots. Les «stéréotypes»

248

V. Problèmes sémantiques : comment établir le «sens» des mots de la Septante?

251

VI. Y a-t-il eu «hellénisation» de la Bible hébraïque lors de son passage dans la langue grecque?

254

A. L'hellénisation par l'usage de noms grecs pour le Dieu des Hébreux?

255

B. L'hellénisation de la conception de l'homme et de sa vie spirituelle?

256

C. Les termes grecs introduisent-ils des sens philosophiques nouveaux, inconnus de la Bible hébraïque?

257

D. Y a-t-il dans la Septante une «démythologisation» de la Bible hébraïque?

258

E. Le vocabulaire du culte a-t-il été aligné sur le vocabulaire païen?

258

VII. Problèmes stylistiques. La Septante est-elle une oeuvre au sens plein du terme?

259

A. Lire la Septante comme un texte autonome?

259

B. Les fidélités stylistiques de la version grecque

260

C. Les pertes stylistiques de l'hébreu traduit du grec

263

D. Quelques effets propres à la Septante?

265

Troisième partie

 

LA SEPTANTE DANS LE CHRISTIANISME ANCIEN

Chapitre VII. La Septante aux abords de l'ère chrétienne. Sa place dans le Nouveau Testament (Marguerite Harl)

 

269

1. La Septante et les autres oeuvres juives au moment de la naissance du christianisme: contexte et héritage juifs .

269

II. Philon d'Alexandrie. La méthode allégorique

272

III. La Septante et le Nouveau Testament : les citations

274

A. Les difficultés de l'étude des citations

274

B. Le repérage des citations de l'« Ancien Testament» dans le «Nouveau Testament»

274

C. Les notions d'« Ancien Testament» et de «Nouveau Testament»

275

D. L'état textuel des citations

276

E. L'influence linguistique de la Septante sur le Nouveau Testament

280

F. Problèmes sémantiques : les mots de la Septante dans les contextes de la théologie du Nouveau Testament

282

IV. L'interprétation de la Septante dans le Nouveau Testament: des lectures «messianiques»

282

A. Le nom grec qui désigne le Messie: «Christos»

283

B. Versets messianiques communs aux lectures juives et chrétiennes

284

C. La constitution des recueils de témoignages messianiques

285

D. Les mots grecs de la Septante ont-ils favorisé une lecture messianique de certains versets?

287

Chapitre VIII. La Septante chez les Pères grecs et dans la vie des chrétiens (Marguerite Harl)

 

289

I. Le recours des Pères grecs au texte de la Septante. Leur méconnaissance de l'hébreu

289

II. Les théories des Pères grecs sur le texte de la Septante

294

A. L.« inspiration» de la Septante

294

B. L'obscurité et la «pauvreté» du texte de la Septante

295

C. L'unité du texte biblique

297

D. Tout parle du Christ et des mystères chrétiens

297

E. L'autorité de la Septante

298

- 1. Les citations dans l'argumentation,

298

- 2. Les mots de la Septante dans les formulations de la foi,

299

III. Le travail philologique des Pères sur la Septante

300

A. Travail d'édition. Les nouveaux regroupements de livres

300

B. Le travail philologique. Explications de mots. Commentaires

302

IV. Le rôle déterminant de la Septante dans l'expression de la foi chrétienne : quelques exemples

304

V. La Septante dans la vie spirituelle des chrétiens anciens

312

A. L'usage de la Septante dans la liturgie et la prédication

312

B. Méditation et prière avec la Septante

313

- 1. Amulettes,

313

- 2. Apophtegmes ou sentences constitués de versets de la Septante,

314

- 3. Inscriptions,

315

VI. La Septante a-t-elle eu une influence sur la langue et la littérature grecques chrétiennes?

315

A. L'influence de la langue des Septante sur les auteurs chrétiens

316

- 1. Les sémitismes de la Septante,

316

- 2. Les néologismes sémantiques de la Septante,

317

B. La Septante a-t-elle donné des modèles littéraires?

318

- 1. Des mots de la Septante prégnants d'une attitude spirituelle,

318

- 2. La Septante comme modèle de formes littéraires,

320

Chapitre IX. La Septante dans le monde chrétien. Canon et versions (Gilles Dorival)

 

321

I. Le problème du Canon chrétien

321

A. Les sources

321

B. La sélection des livres de l'Ancien Testament

322

C. Les livres qui font problème

325

- 1. Esther,

325

- 2. 1-4 Maccabées,

326

- 3. Psaumes de Salomon,

327

D. Similitudes et différences avec le Canon hébreu .

327

E. La classification des livres canoniques de l'AT

328

II. La Septante mère de traductions multiples

330

A. En Orient

330

B. En Occident

332

C. Conclusion

333

 

Index des citations bibliques

 

335

Index analytique et glossaire

343

Index des auteurs modernes

353

Table des matières

359